Tout savoir sur la nymphomanie et l’hypnose

Plus qu’un simple désir sexuel

Venant du mot « nymphe » (qui renvoie à des divinités de la mythologie grecque associées à la nature ou aux petites lèvres de la vulve) et de « mania » (la folie), la nymphomanie traîne toujours derrière elle un sens péjoratif, la faisant parfois se confondre avec une « simple » libido exacerbée. « C’est pourtant une réelle pathologie », explique Milène Leroy, sexologue à Clermont-Ferrand qui nous aide à y voir plus clair.

Comment se manifeste la nymphomanie ?

Milène Leroy : La nymphomanie se traduit par cycles : l’obsession, la ritualisation, l’agir sexuel et le désespoir. Dans un premier temps, la femme concernée va être littéralement envahie par ses pensées sexuelles. Elle vit généralement des difficultés bien plus profondes qui amènent à ce que ce sujet prenne le dessus sur sa psyché (mésestime de soi, insécurité affective, dépression…) et le sexe devient un exutoire et lui donne le sentiment d’exister.

Dans un second temps, elle met en place une stratégie tant corporelle que psychique pour arriver à ses fins.

Dans un troisième temps, le passage à l’acte permet le soulagement de la tension globale, effaçant l’espace d’un moment, la ou les cause(s) initiale(s) de la souffrance. Enfin, les notions de culpabilité, de honte, de dégoût font surface créant un sentiment récurrent d’insatisfaction.

La nymphomanie est souvent confondue avec une « simple » libido excessive…

M.L : Dans la pathologie, il y a une idée d’angoisse, de dépendance à l’acte sexuel… La forte libido elle, est le fait d’habiter son corps avec joie et intensité. Le désir sexuel, quand il est vécu dans l’idée d’un partage, d’un épanouissement (personnel et/ou de couple), d’une découverte, qu’il est contrôlable… va être source de potentielle recherche de partenaires aussi avides que soi.

Pour différencier les deux, il convient de s’interroger : la sexualité est-elle une obsession pour vous ? Les rapports sexuels sont-ils une réponse à un état d’anxiété, de dépression, de colère… ? La multiplication et l’intensité des rapports sexuels restent-elles insatisfaisantes pour vous ? etc.

Quelle est l’origine de la nymphomanie ?

M.L : Il est estimé que la majorité des personnes souffrant d’hypersexualité (on parle de satyriasis pour les hommes, ndlr) pourrait souffrir de TOCS, de surconcentration hormonale, d’un dysfonctionnement cérébral, de troubles bipolaires, etc… Il est clair, en tout cas, qu’il y a souvent une carence affective pesante, la sexualité devenant un refuge pour combler ce manque.

Les personnes nymphomanes peuvent-elles être en couple ?

M.L : Les personnes nymphomanes peuvent vivre en couple mais le risque de relations extra-conjugales est évidemment plus fort. Un.e partenaire informé.e saura d’autant mieux aider l’être aimé dans la résolution de ce combat quotidien.

A qui en parler et quels sont les traitements ?

M.L : L’addictologue va aider à comprendre les mécanismes de dépendance, et le sexologue, lui, va permettre de retrouver une sexualité satisfaisante tant sur le plan corporel que psychique. A côté d’une prise en charge médicamenteuse, une sexothérapie peut aider à travailler sur le manque d’estime de soi, ce qui est essentiel.

A noter : La nymphomanie peut parfois être associée à d’autres comportements à risque (consommation d’alcool, de drogue, sexe sans protection…).

Source : Destination Santé


Cela vous parle ! Prenons alors contact pour trouver ensemble la solution la plus adaptée à vos besoins…


absence d'orgasme Affirmations positives Anorgasmie Anxiété Apaisement Approche holistique Bien-être Bien-être mental Bien-être émotionnel Blocages émotionnels confiance en soi estime de soi Estime personnelle Exploration intérieure fibromyalgie Gestion de la douleur Gestion du stress Gestion émotionnelle Guérison émotionnelle hypnose Inconscient Interaction sociale Libération émotionnelle Nouveau départ Paix intérieure Pensées positives Qualité de vie Redécouverte de soi Relations interpersonnelles Relaxation profonde Reprogrammation mentale Resilience psychologique Résilience Résilience émotionnelle Santé mentale Santé sexuelle Soulagement personnalisé Soutien psychologique Stabilité émotionnelle stress Thérapie sexuelle Transformation mentale Transformation personnelle Visualisation positive Épanouissement